Quelle importance de souscrire une assurance professionnelle autoécole ?

Souvent, apprendre à conduire demande beaucoup d’attention. Durant le trajet, les élèves sont confrontés face à de nombreux obstacles. Outre ces derniers, la circulation est également saturée. Si un des apprentis percute le véhicule d’un autre usager, le moniteur se chargeant du cours de conduite est tenu responsable. Pour éviter de problèmes avec la loi, contracter une assurance professionnelle est nécessaire.

Assurance tous risques : l’assurance professionnelle adaptée à une autoécole

L’assurance tous risques est une formule facultative pour bon nombre d’entreprises. Ce n’est pas le cas d’une autoécole. Cette dernière est dans l’obligation de souscrire un contrat tous risques. Si le véhicule d’apprentissage cause un préjudice, les compagnies d’assurance indemnisent l’engin. Elles couvrent également le moniteur en cas de blessure. Les dommages provenant des catastrophes naturelles font partie des faits garantis par ce type de contrat. Après un court-circuit, si la voiture est incendiée, la formule tous risques est largement suffisante pour dédommager les dégâts. Dans le cas d’un vol, le propriétaire de l’autoécole bénéficie aussi d’une couverture adéquate.

Il existe de nos jours certains assureurs qui offrent un service spécifique, notamment l’assurance d’assistance technique. Toutes les autoécoles doivent souscrire à cette dernière. Si vous voulez profiter de ce service, il est recommandé de souscrire une assurance multirisque. Ce contrat s’adapte à toutes les activités existantes. Si vous disposez d’une flotte de véhicules dans l’apprentissage de conduite, avant de choisir une assurance, faites une comparaison. Les offres en matière d’assurance varient d’une compagnie à une autre.

A lire aussi  En quoi consiste la défiscalisation ?

Contrat RC pro : la formule protégeant le moniteur en cas de faute

Pendant le cours de conduite, c’est l’élève qui se trouve à la commande. S’il fait un accrochage, c’est  la responsabilité civile du moniteur qui est mise en cause. Afin de couvrir les dégâts occasionnés, il est judicieux de contracter une assurance RC pro. Si vous voulez couvrir votre agence d’autoécole, optez pour le contrat RC pro privé. Concernant le local auquel vous exercez l’activité, il doit être également protégé. Le local où vous accueillez vos élèves pour l’apprentissage du cours de code de la route doit disposer d’un espace large. Que vous soyez propriétaire ou locataire, souscrire une assurance adaptée est une condition inévitable.

N’oubliez pas non plus de contracter une formule d’assurance relative à l’ensemble de votre bâtiment professionnel. Les matériels, les fournitures ainsi que les mobiliers doivent bénéficier d’une couverture appropriée. Si votre autoécole est encore à l’écart de ces couvertures, renseignez-vous auprès de l’assurance des bureaux. Cette dernière vous proposera une offre accommodée à la taille de votre entité.

Les autres contrats d’assurance professionnelle qu’une autoécole peut souscrire

Il existe plusieurs incidents pouvant provoquer des dégâts dans le bâtiment où les apprentis suivent les cours. Cela pourrait être un incendie suite à un court-circuit. Il se peut aussi qu’une inondation se produise dans le local malgré le problème de plomberie. Dans ces conditions, l’établissement est dans l’obligation de fermer et de réparer tous les dégâts en question.

  • Si vous avez souscrit une assurance adaptée à ces situations, ce sont les assureurs qui se chargeront de payer tous les frais liés à la réparation.
  • Si votre activité est paralysée et entraîne une perte financière, les compagnies d’assurance sont également capables de couvrir cette dernière.
  • Si vous souhaitez que votre auto école suive les normes en matière d’assurance, souscrivez une assurance garantie financière.
  • Si un élève a déjà payé des frais correspondant à la séance d’apprentissage, mais au dernier moment, un imprévu lui empêche de suivre le cours, ce type de contrat lui permet de bénéficier d’un remboursement. Il en est de même si l’agence est dans l’obligation de fermer plus de mois pour se confiner par exemple.
A lire aussi  Que faut-il favoriser quand on choisit une assurance santé ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*