Quels sont les inconvénients du divorce chez l’homme ?

Dans nos sociétés, il est fréquent que plusieurs couples traversent assez de problèmes. Et généralement, ces problèmes mènent au divorce. Cependant, les conséquences du divorce sont assez multiples. Dans cet article, nous allons parler des conséquences du divorce particulièrement chez l’homme.

Les causes du divorce chez l’homme

Comme tout phénomène social, le divorce a ses causes. Et comme ces causes peuvent venir de l’homme.

L’une des premières causes est l’infidélité. L’époux est le partenaire le plus infidèle dans un couple marié et lorsque la femme découvre son infidélité, elle demande un divorce.

Les violences conjugales envers la femme peuvent la  pousser aussi au divorce. Un époux qui est assez colérique et bat sa femme ne peut finalement s’attendre à ce qu’elle en ait marre et qu’elle demande à mettre fin à leur relation.

Parfois, les longues occupations par le travail font que l’époux n’arrive plus à être attentionné envers sa femme. L’attention étant un élément de consolidation d’un couple, si elle n’existe plus, le couple se dissout.

De nos jours, plein de jeunes personnes se marient à des âges assez primitifs parce qu’ils ont la stabilité financière et veulent fonder assez rapidement leur famille. Lorsqu’ils s’engagent dans une vie du couple, ils ont finalement du mal à tenir à long terme et à un certain âge, finissent par se lasser de leur partenaire et voudraient voir ailleurs.

La mauvaise influence de mauvais camarades ou amis peut pousser l’homme à commettre des actes allant contre le sens du maintien de sa vie de couple.

A lire aussi  Contester un testament olographe : les étapes clés pour défendre vos droits

Le divorce : ses conséquences sur l’homme

Parfois, les conséquences d’un divorce sont beaucoup plus désavantageuses pour l’homme qu’on ne peut le penser.

L’homme ne perd pas l’usage du nom de son épouse. Il peut toutefois l’utiliser pour des raisons particulières impliquant les enfants.

Une partie des biens du couple sera attribuée à la femme. Cette attribution va varier selon le régime matrimonial que le couple avait au début de leur mariage.

Le juge peut exiger une prestation compensatoire de l’époux. Cette compensation est destinée à réparer la disparité que créera le divorce sur la future vie de la femme.

Il est compliqué à un époux de maintenir un terrain d’entente avec la femme s’il y a des enfants. Il sera obligé de trouver un accord, avec la femme, concernant l’exercice de l’autorité parentale comme :la résidence des enfants, les droits de visite et d’hébergement, la contribution à l’entretien et à l’éducation des enfants.

Mais la plupart du temps, lorsque le divorce est causé par des violences conjugales, l’homme a du mal à avoir la garde de ses enfants. Devant le juge, il perd toute crédibilité de parent responsable et les enfants sont confiés à leur mère. Il est aussi condamné à payer des frais de subsistance de la progéniture ainsi que pour la femme. Il pourrait aussi perdre le droit de les voir. Cela arrive dans les cas où la femme engage un très bon avocat ou qu’on limite le temps qu’il aura à passer avec les enfants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*