Les clauses à inclure dans un bail commercial 3 6 9

Le bail commercial 3-6-9 est un contrat de location qui permet aux entreprises de louer des locaux pour exercer leur activité. Il est encadré par la législation française et doit respecter un certain nombre de règles et de clauses pour assurer la protection des parties concernées. Dans cet article, nous allons passer en revue les principales clauses à inclure dans un bail commercial 3-6-9 afin d’assurer une bonne gestion entre le propriétaire et le locataire.

Clause relative à la durée du bail

La durée du bail commercial 3-6-9 est une des caractéristiques principales de ce type de contrat. Elle correspond à une période initiale de neuf ans, renouvelable par périodes successives de trois ans. Toutefois, il est possible pour le locataire de résilier le bail au terme de chaque période triennale, soit au bout de trois, six ou neuf ans. Cette clause doit être clairement indiquée dans le contrat afin d’éviter toute confusion entre les parties.

Clause relative au loyer

Le montant du loyer est l’une des clauses centrales du bail commercial 3-6-9. Il doit être fixé librement entre les parties lors de la conclusion du contrat. Il est important que cette clause détaille également les modalités de paiement du loyer, ainsi que les éventuelles révisions prévues au cours du bail. La loi prévoit en effet la possibilité d’une révision triennale du loyer en fonction des variations de l’indice des loyers commerciaux (ILC) ou de l’indice des loyers des activités tertiaires (ILAT). La révision ne peut toutefois pas entraîner une augmentation supérieure à la variation de l’indice choisi.

A lire aussi  Les différentes formes de propriété et les droits et obligations associés

Clause relative aux charges et travaux

Le bail commercial 3-6-9 doit également inclure une clause détaillant la répartition des charges et des travaux entre le propriétaire et le locataire. Il est d’usage que les charges liées à l’entretien courant et aux réparations locatives soient à la charge du locataire, tandis que les grosses réparations incombent au propriétaire. Toutefois, cette répartition peut être modifiée par accord entre les parties. Il est donc important de préciser dans le contrat quelles sont les obligations respectives en matière de charges et travaux, afin d’éviter tout litige ultérieur.

Clause relative à la destination des lieux

Le bail commercial 3-6-9 doit obligatoirement mentionner la destination des locaux loués, c’est-à-dire l’activité qui pourra être exercée par le locataire. Cette clause est essentielle car elle détermine les droits et obligations du locataire en matière d’exploitation commerciale. Elle doit être suffisamment précise pour éviter toute contestation ultérieure quant à l’utilisation des lieux. Il est également possible d’inclure dans le bail une clause d’exclusivité interdisant au propriétaire de louer d’autres locaux à un concurrent direct du locataire.

Clause relative au droit de préemption

Le droit de préemption est une clause facultative qui peut être incluse dans le bail commercial 3-6-9. Elle donne la possibilité au locataire d’acquérir en priorité les locaux loués en cas de vente par le propriétaire. Cette clause doit prévoir les modalités d’exercice du droit de préemption, notamment les délais à respecter et les conditions financières de l’achat. Elle peut être un atout pour le locataire souhaitant sécuriser son implantation commerciale à long terme.

A lire aussi  Les différents types de taxes liées à un bien immobilier et comment les calculer et les payer

Clause relative à la cession du bail et au sous-location

La cession du bail et la sous-location sont des opérations courantes en matière de bail commercial 3-6-9. Il est donc important d’inclure une clause précisant les conditions dans lesquelles ces opérations peuvent être réalisées. En général, la cession du bail est librement consentie par le propriétaire, tandis que la sous-location doit être autorisée par ce dernier. La clause doit également préciser si le locataire est tenu de solliciter l’accord du propriétaire en cas de cession du fonds de commerce ou des parts sociales de la société exploitante.

Clause relative aux garanties

Enfin, il est fréquent d’inclure dans le bail commercial 3-6-9 des clauses relatives aux garanties fournies par le locataire, telles que le dépôt de garantie ou la caution solidaire. Ces garanties permettent au propriétaire de se prémunir contre les risques liés à l’exploitation commerciale et d’assurer le paiement des loyers et charges. Il est important de bien définir les modalités de ces garanties, notamment en ce qui concerne leur montant et leur durée.

En résumé, un bail commercial 3-6-9 doit contenir un certain nombre de clauses essentielles pour assurer une bonne gestion entre le propriétaire et le locataire. La durée du bail, le loyer, les charges et travaux, la destination des lieux, le droit de préemption, la cession du bail et la sous-location, ainsi que les garanties sont autant d’éléments à prendre en compte lors de la rédaction du contrat. Il est conseillé de faire appel à un professionnel du droit pour vous accompagner dans cette démarche et garantir la conformité du bail aux dispositions légales en vigueur.

A lire aussi  Les différentes options de garanties locatives et comment les utiliser pour se protéger en tant que propriétaire ou locataire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*