Le détournement de mineur : les causes et les impacts sur le plan pénal

Le détournement de mineur on n’en parle pas assez de nos jours et pourtant cet acte cause des préjudices insurmontables dans la vie de la victime. Un tel acte peut attaquer l’intégrité du mineur et actuellement, il prend une très grande ampleur et produit des effets néfastes sur le quotidien des parents. Les peines et la charge sont plus conséquentes sur le plan pénal.

Les différentes circonstances sur le détournement de mineur

Le détournement de mineur est une situation que l’on médiatise beaucoup en France notamment sur les réseaux sociaux. On rencontre différents cas de détournement chaque jour et les aspects sont constamment personnels. En fonction des pays, il existe un âge autorisé où une jeune femme ou un jeune homme doivent avoir des relations sexuelles. Pour parvenir au fait, le consentement est un élément à prendre en compte surtout à l’ouverture de l’enquête. L’on considère toute menace ou violence comme une forme d’attaque personnelle. L’auteur de l’acte doit être conscient de toutes les charges et de son devoir envers la loi. La déclaration de la victime laisse place à toutes formes d’hypothèses.

L’abus d’autorité sur les personnes mineures

Ce point est très en vogue dans la société actuelle. La personne majeure exerce son pouvoir sur le mineur en profitant de sa faiblesse. Différentes causes peuvent expliquer ce phénomène, mais le traitement de l’auteur se reflète à travers ses actes. L’auteur de l’acte utilise sa position pour séduire la victime. Il peut user d’une forme de pression ou de toute technique pour attirer le mineur et cela est considéré comme un harcèlement sur son physique. Il s’agit là d’un sujet assez délicat, car il entoure des délits qui sont abordés de façon inhabituelle. La question sur le détournement de mineur fait un débat assez fracassant et prend différentes images dans la société. Le Code pénal reconnaît à cette forme d’agissements des situations aggravantes. Il peut s’agir :

  • Des rapports sexuels contre de bonnes notes,
  • De l’argent contre une relation sexuelle,
  • La séduction malsaine en échange de certains objets matériels.

Les dispositions de la loi sur la protection des mineurs

Chaque mineur mérite d’être protégé face au danger qu’est la nature. Les différentes lois doivent œuvrer afin de trouver des spécialisations sur les atteintes portées à l’encontre des mineurs. Les différentes infractions sont sanctionnées par la loi au cas par cas. Il est nécessaire dans certaines situations de déterminer la majorité sexuelle de la victime afin de reconnaître la gravité de l’acte posé. Il faut tenir compte que chaque pays possède ses propres lois et règlements ce qui veut dire que les sanctions prévues ne seront pas forcément les mêmes. Les peines peuvent être moins lourdes dans un pays, et être plus allégées dans d’autres. L’élément clé permettant la valorisation de l’action est bien évidemment le consentement de la victime. Ce problème mérite vraiment qu’on persiste et également que la loi apporte un renforcement sur les peines.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*