Droit du travail : le burnout est-il une maladie professionnelle ?

Les employés et les cadres sans aucune distinction sont touchés par le syndrome d’épuisement professionnel, et ce, quel que soit le secteur économique. Ce syndrome est encore appelé Burn-out, et il se manifeste par une fatigue générale accompagnée d’un sentiment d’échec et d’incompétence au lieu de service. C’est la résultante d’un stress accumulé et chronique lié à une charge de travail excessive. Lorsqu’un salarié est victime d’un burn-out, il craint la perte de son emploi et hésite à en parler à son employeur. Si vous ou l’un de vos proches vit une telle situation, consultez un avocat spécialisé en droit du travail pour vous aider et vous orienter sur la conduite à tenir.

Quelles sont les causes et les conséquences du burn-out ?

Le burn-out est la conséquence d’une concurrence rude entre les entreprises et les travailleurs au sein d’un même secteur où la productivité est la principale motivation. Le rythme de travail est plus intense et la pression et le stress grandissant au sein des travailleurs. Les conséquences peuvent être désastreuses que ce soit pour les employés ou les sociétés. Le stress chronique est la principale cause du syndrome de l’épuisement professionnel. Pour combattre ce phénomène, il est nécessaire de connaître les sources. Les causes du burn-out sont nombreuses et parmi elles on peut citer :

  • Le harcèlement au travail (moral ou sexuel),
  • L’isolement au travail,
  • Le sentiment d’impuissance face à l’isolement lors de la prise de décision importante de l’entreprise,
  • La pression permanente exercée par le chef d’équipe, les collègues ou la clientèle,
  • L’insécurité de l’emploi,
  • La surcharge de travail,
  • Les changements fréquents au sein de l’entreprise.

Les conséquences de ce phénomène n’impactent pas seulement le salarié, mais l’entreprise également. Chez certains individus, le stress augmente leur motivation et cela leur permet d’exceller dans leur domaine. Tandis que chez d’autre une situation de stress est source d’anxiété et d’angoisse. Pour les sociétés, les employés stressés sont moins productifs et le taux d’absentéisme est plus élevé. Au final, l’employé atteint ses limites et préfère démissionner de son poste. L’entreprise se retrouve en sous-effectif et le besoin de recruter se fait ressentir.

Quels sont les symptômes du burn-out ?

Le syndrome de l’épuisement professionnel s’observe tant sur le plan physique qu’émotionnel et comportemental. Il s’agit d’un état de fatigue chronique provoqué par une accumulation du stress au travail. Les personnes touchées par le burn-out ressentent un épuisement constant, et il est possible qu’elles soient sujettes à d’autres symptômes tels que :

  • Un manque d’appétit,
  • Des maux de tête,
  • Des insomnies,
  • Des prises ou pertes de poids (en fonction de l’organisme de tout un chacun).

Sur le plan psychologique, on peut observer les symptômes suivants :

  • Une irritabilité plus marquée,
  • De l’anxiété,
  • Une attitude cynique,
  • De la démotivation,
  • Le manque de confiance en soi,
  • Un sentiment de frustration,
  • Un sentiment d’échec.

La plupart des personnes victimes de burn-out, peuvent changer de comportement au travail au point de demander une mutation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*